INSOLATION


INSOLATION
INSOLATION

INSOLATI

État pathologique provoqué par l’exposition prolongée au soleil. Dans l’insolation, il faut distinguer la forme bénigne de la forme grave. La première est un banal «coup de soleil» où, outre les signes cutanés, peuvent s’observer des céphalées et une fatigue intense. La forme grave, ou «coup de chaleur», est un véritable tableau de déshydratation aiguë où peuvent s’observer une forte fièvre, des troubles digestifs et surtout neurologiques, des convulsions et même un coma; en l’absence d’un traitement rapide, l’évolution du coup de chaleur peut être fatale.

insolation [ ɛ̃sɔlasjɔ̃ ] n. f.
• 1554; lat. insolatio « exposition au soleil »
1Didact. Action d'exposer à la chaleur et à la lumière solaire ou à une source lumineuse; son résultat ( insoler). L'insolation d'une plaque photographique. aussi solarisation.
2(1806 ) Cour. Ensemble des phénomènes morbides provoqués par l'exposition prolongée au soleil (cf. Coup de soleil). Attraper une insolation. Mon ami « tomba de cheval, [...] foudroyé par une insolation » (Maupassant).
3Temps pendant lequel le soleil a brillé. ensoleillement. Insolation faible des mois d'hiver.

insolation nom féminin (latin insolatio, -onis, de insolare, exposer au soleil) Action d'exposer quelqu'un ou quelque chose aux rayons du soleil. Action des rayons du soleil sur quelque chose. Coup de chaleur dû à une exposition trop longue au soleil. Exposition à la lumière d'une surface photosensible. Lors de la fabrication des formes imprimantes, exposition des couches photosensibles à la lumière au travers des films du montage, film positif ou négatif. Synonyme de ensoleillement. ● insolation (synonymes) nom féminin (latin insolatio, -onis, de insolare, exposer au soleil)
Synonymes :

insolation
n. f.
d1./d Didac. Exposition à l'action des rayons solaires, de la lumière. Sécher des plantes par insolation.
d2./d Ensemble de troubles dus à une exposition au soleil (brûlures, céphalées, vertiges, déshydratation).
d3./d METEO Durée totale (exprimée en heures) au cours de laquelle le soleil a été visible.

⇒INSOLATION, subst. fém.
A. — Exposition de quelqu'un ou de quelque chose aux rayons du soleil. L'insolation est très favorable aux enfants nés faibles. Faire sécher des plantes par insolation (Ac. 1835, 1878). Les bouts [des rails de mines] (...) sont jointifs, sans qu'il soit nécessaire de laisser à leur dilatation le même jeu qu'à la surface, où ils se trouvent exposés aux effets de l'insolation et aux variations des saisons (HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Exploitation mines, 1905, p. 688). On séparera les divers corps de bâtiment pour n'apporter aucune entrave à l'aération et à l'insolation (MACAIGNE, Précis hyg., 1911, p. 288). Les feuilles des marronniers, déjà bronzées et mordorées du côté de l'insolation, crépitaient à petit feu (ARNOUX, Paris, 1939, p. 283).
P. métaph. Ce bonhomme (...) revenant de Compiègne avec une insolation d'enthousiasme, disant devant sa femme : « Voilà les huit jours les plus heureux de ma vie! » (GONCOURT, Journal, 1867, p. 317). Frappée de l'insolation de sa propre beauté, accoutumée à ne voir dans le mariage qu'une commission monstrueuse perçue sur les hommes, (...), Mrs Beaumont fut capturée au moment où elle s'y attendait le moins (MORAND, Rococo, 1933, p. 150).
P. méton., PATHOL. État morbide, parfois mortel, provoqué par l'exposition prolongée à un soleil ardent (ou à une chaleur intense). Insolation bénigne, grave; cas d'insolation. Ma femme a attrapé une insolation. (...) je crois qu'elle perd la tête, depuis quelque temps! (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Abandonné, 1884, p. 473). Après trois ou quatre heures de station debout dans la pleine chaleur de l'après-midi, (...) nous avions la tête bourdonnante et les membres gourds. Il arrivait même que quelqu'un d'entre nous, pris d'insolation, s'écroulât (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 46).
B. — Spécialement
1. MÉTÉOR. Temps pendant lequel le soleil a brillé, quantité de chaleur solaire reçue par la terre. Insolation faible, forte; durée d'insolation. Ces vents d'ouest qui (...) prolongent jusqu'au nord du lac Ladoga les influences océaniques, compensent la faiblesse de l'insolation et la brièveté des étés par une douceur relative de température (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 141). Des cartes représentant la répartition des températures, de la pluviosité et de l'insolation (Météor. fr., 1963, p. 17).
2. PHOT. et HÉLIOGRAVURE. Exposition d'une préparation sensible à la lumière. L'insolation par le dos donne la finesse du trait et le brillant de l'image une fois tirée (VILLON, Dessin. et impr., 1932, p. 596). V. insoler ex. :
Phototypie. — Procédé à plat, et le plus simple en apparence des procédés mécaniques : l'original est photographié, et reporté par insolation sur une dalle de verre recouverte de gélatine sensibilisée. La dalle est traitée de sorte que les parties insolées deviennent hydrofuges.
Arts et litt., 1935, p. 28-15.
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1575 « exposition de certaines substances à la chaleur, à la lumière solaire » (PARÉ, Œuvres complètes, XXV, 24, éd. J.-F. Malgaigne, t. 3, p. 561); b) 1575 « action des rayons du soleil sur un objet » (ID., ibid., XXV, 42, t. 3, p. 598); 2. 1834 pathol. (Journ. de méd. et de chir. pratiques, V, 470-471 ds QUEM. DDL t. 8); 3. 1867 météor. (LITTRÉ). Dér. sav., en -(a)tion, du lat. insolare (v. insoler). On trouve aussi insolatio « exposition » dans l'Histoire naturelle de Pline. Fréq. abs. littér. : 35. Bbg. QUEM. DDL t. 14.

insolation [ɛ̃sɔlɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1554; lat. insolatio « exposition au soleil », de insolatum, supin de insolare. → Insoler.
1 Didact. Action d'exposer à la chaleur et à la lumière solaire (qqn ou qqch.); résultat de cette action. Insoler.(1902). Spécialt. || L'insolation d'une plaque photographique (Académie).L'insolation, mode de traitement des enfants rachitiques ( Héliothérapie).
1 Il (Becquerel) exposait au soleil une lame recouverte d'une couche de sel d'uranium (enveloppée d') un papier noir (…) Il eut bientôt la joie de constater que (…) les sels d'uranium, après leur insolation, émettaient une radiation susceptible de traverser l'enveloppe de papier noir.
L. de Broglie, in A. Lalande, Lectures sur la philosophie des sciences, p. 155.
2 (1806, in D. D. L.). Méd. et cour. Ensemble des phénomènes morbides provoqués par l'exposition prolongée à un soleil ardent. Chaleur, soleil (coup de). || Insolation bénigne, grave. || Cas d'insolation.
2 Et voilà que tout à coup mon compagnon, mon ami, presque mon frère, tomba de cheval, la tête en avant, foudroyé par une insolation.
Maupassant, Contes de la bécasse, La peur, p. 86.
3 a (1931). Temps pendant lequel le soleil a brillé. || Insolation faible des mois d'hiver.Archit. || Plan d'insolation d'un immeuble, d'une cité.
b Rayonnement solaire, en tant que producteur d'énergie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Insolation — is a measure of solar radiation energy received on a given surface area in a given time. It is commonly expressed as average irradiance in watts per square meter (W/m²) or kilowatt hours per square meter per day (kW·h/(m²·day)) (or hours/day). In …   Wikipedia

  • Insolation — In so*la tion, n. [L. insolatio: cf. F. insolation.] [1913 Webster] 1. The act or process to exposing to the rays of the sun for the purpose of drying or maturing, as fruits, drugs, etc., or of rendering acid, as vinegar. [1913 Webster] 2. (Med.) …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Insolation — (von lat. insolare der Sonne aussetzen, wärmen) steht in der Physik für die Einstrahlung der Sonne (in der Astronomie auch andere Sterne) auf die Erde (in der Dermatologie auch die Haut), siehe Insolation (Physik) in der Medizin für den durch… …   Deutsch Wikipedia

  • Insolation — (v. lat.), 1) Licht u. Wärmeeinwirkung der Sonnenstrahlen auf ihnen ausgesetzte Körper; daher Insolirte Körper, so Diamant u. manche Flußspathe, werden oft auf einige Zeit selbstleuchtend; 2) Sonnenbad, s.u. Bad; 3) Sonnenstich, s.d …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Insolation — (lat.), die Bestrahlung eines Körpers (besonders der Erde) durch die Sonne. Zur Messung der durch I. bewirkten Erwärmung benutzt man verschiedene Apparate, Aktinometer (s. d.): eine mit Wasser gefüllte und mit Thermometer versehene Hohlscheibe… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Insolation — Insolation, s.v.w. Sonnenbestrahlung, s. Geothermik …   Lexikon der gesamten Technik

  • Insolation — (lat.), Sonnenstrahlung (s.d.), Sonnenstich, Hitzschlag; Insolationsfieber, das Denguefieber (s.d.) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Insolation — Insolation, lat. dtsch., das Aussetzen eines Körpers in die Sonnenstrahlen, wodurch er einige Zeit lang selbst leuchtend wird (insolirte Körper); I.sbad = Sonnenbad, s. Bad …   Herders Conversations-Lexikon

  • insolation — [in΄sō lā′shən] n. [L insolatio] 1. the act or an instance of insolating 2. the treatment of disease by exposure to the sun s rays 3. SUNSTROKE 4. Meteorol. a) the radiation from the sun received by a surface, esp. the earth s surface …   English World dictionary

  • Insolation — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L’insolation désigne l’exposition aux rayons du Soleil. Plus spécifiquement : En météorologie, insolation signifie la quantité d énergie solaire… …   Wikipédia en Français